Réunion du Conseil Municipal du lundi 22 février 2021

Le conseil municipal de Terres-de-Caux s’est réuni ce lundi 22 février 2021 pour une séance consacrée, pour l’essentiel, aux questions de l’énergie.

Jean-Marc VASSE, Maire de Terres-de-Caux, a ouvert la séance en faisant part du décès de Monsieur Marcel THERY, Maire Honoraire d’Auzouville-Auberbosc de 1995 à 2014, qui a présidé le syndicat de construction du centre d’incendie et de secours du Cœur de Caux, à la création du syndicat de construction du casernement de gendarmerie et également l’Amicale des Maires de l’ex-canton de Fauville-en-Caux.

Le Maire a également annoncé le décès de Monsieur Marcel Lecourt, conseiller municipal de Fauville-en-Caux, de 1971 à 1995, ancien commerçant et dirigeant de l’ASF.

La séance s’est poursuivie par l’intervention de Patrick DE WIT, Directeur Général des Services du Syndicat Départemental d’Energie de Seine-Maritime (SDE76), accompagné de Nicolas CLÉRAUX, technicien, qui avait répondu à l’invitation de Cécile SINEAU-PATRY, Adjointe de Terres-de-Caux, Vice-Présidente du Département de la Seine-Maritime, en charge du développement durable, et Présidente du Syndicat, pour venir présenter aux conseillers municipaux, l’ensemble des compétences exercées par le SDE76.

En premier lieu, il a été fait état de l’ensemble de ses missions avec l’organisation de la distribution de l’électricité, de sa mise en sécurité par l’effacement des réseaux mais également de la desserte en gaz auprès des collectivités. Il a été rappelé son rôle d’accompagnement des collectivités dans la transition énergétique et plus particulièrement à Terres-de-Caux, avec le programme de remplacement des lampes d’éclairage public énergivores par des lampes LED visant à faire des économies d’énergie.

Le SDE76 intervient également aux côtés de Caux Seine agglo dans le cadre de la mise en œuvre du programme ACTEE (Action des Collectivités Territoriales pour l’Efficacité Energétique) qui comprend un volet consacré aux bâtiments durables. A Terres-de-Caux, ce sont 5 bâtiments qui ont été ciblés pour faire l’objet d’un audit bâtimentaire : la Rotonde, la salle de sports, l’école maternelle Camille Claudel, les école élémentaires Jean-Loup Chrétien et Luc Ferry. Le conseil municipal en a délibéré pour en bénéficier.

De même, le SDE76 peut accompagner les collectivités dans l’étude du potentiel solaire photovoltaïque de leurs bâtiments disposant de grandes surfaces inutilisées qui pourraient ainsi produire de l’énergie renouvelable.

Jean-Marc VASSE a fait savoir que l’agence de développement économique Caux Seine serait missionnée pour étudier la pertinence d’exploitation du potentiel de production d’énergies renouvelables sur le territoire.

Pour Cécile SINEAU-PARTY : « Le SDE76 est une boite à outils opérationnelle, mise à disposition des communes adhérentes, force de propositions techniques. Depuis 2017, c’est plus de 2,2 millions d’euros qui ont été investis par le syndicat sur Terres-de-Caux ».

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu le 15 mars prochain et sera consacrée au débat d’orientations budgétaires.